• ***LA PÂTE***
  • 10 g de beurre
  • 275 g de farine
  • 5 g de sel
  • 5 g de levure de boulanger
  • 16,5 cl d'eau froide
  • ***GARNITURE***
  • 225 g de sucre
  • 225 g de beurre 1/2 sel
  • + 50 g de sucre pour le façonnage
Ah la la la…le Kouign amann…LE truc qui me manque le plus depuis que je n’habite plus en Bretagne !

Tout ce gras….tout ce sucre…on dirait que ce gâteau a été inventé pour moi !

A lui seul il pourrait me résumer.

Je crois d’ailleurs que je vais changer ma bio sur tous les sites où je suis référencée.
A la question « Qui suis-je », je répondrai désormais …« un KOUIGN AMAN » ! » :-D

Pour la petite histoire, ce gâteau fait de beurre, de sucre, et d’un peu de pâte, nous vient donc de Bretagne, et de Douarnenez plus précisément (comme les sardines).

Cependant, pour en avoir goûté plusieurs, je dois dire que la meilleur que j’ai pu manger de toute ma vie se trouve à Locronan, dans la boulangerie en face de l’église.

Depuis mon premier Kouign amann, qui date de 1998 quand même, je suis hantée par cette phrase lue à Douarnenez :

« Le kouign aman, le fait qui veut, le réussit qui peut »

N’est-ce donc pas un appel à relever le défi ??

ET bien en avant Guingamp, je m’en vais tenter de le faire, et accessoirement de le réussir !

Source recette : « Pâtisserie ! » de Christophe Felder

 

Kouign amann

LE KOUIGN AMANN

 

  • Dans un petit récipient, faire fondre le beurre et réserver
  • Dans la cuve du robot muni du crochet, tamiser la farine, mettre la levure d’un côté, le sel de l’autre pour ne pas qu’ils se touchent.
  • Ajouter eau froide et beurre fondu, et pétrir doucement pendant quelques minutes, jusqu’à obtention d’une pâte homogène et un peu élastique.
  • Envelopper la pâte dans du film alimentaire, et mettre au frigo 1 heure.
  • Sortir la pâte et l’étaler en rectangle sur le plan de travail légèrement fariné.
  • Travailler le beurre (on tape dessus avec le rouleau) et l’étaler de façon à ce qu’il mesure la moitié de la surface de la pâte.
  • Placer le beurre sur la pâte et replier la pâte de manière à enfermer le beurre.
  • Tourner d’un quart de tour, étaler sur 60 cm de longueur, et plier en 3 comme un portefeuille, c’est le premier tour
    (regarder les photos plus bas, ou aller voir sur la recette de la pâte feuilletée)
  • Tourner d’un quart de tour, pliure visible sur la gauche, et donner le 2ème tour.
  • Envelopper de film alimentaire, et mettre une heure au frais.
  • Maintenant il faut incorporer les 225 g de sucre à la pâte Saupoudrer légèrement de sucre le plan de travail (à la place de la farine), étaler la pâte dessus sur 60 cm de longueur
    Saupoudrer abondamment de sucre la pâte, et le faire pénétrer à l’aide d’un coup ou 2 de rouleau.
    Retourner la pâte et recommencer.
    Donner le 3ème tour (pliage en portefeuille)
  • Tourner d’un quart de tour, recommencer l’étape du sucre avec la totalité de ce qu’il reste, et donner le 4ème tour.
  • Etaler la pâte sur 4 mm d’épaisseur (fariner très légèrement le plan de travail si nécessaire)
  • Découper des carrés de 10cm de coté pour des kouign amann individuels de 8cm (kouignettes) (indication du livre)
    Moi j’ai fait n’importe quoi là : j’ai découper 2 gros carrés, pour me rendre compte ensuite que je n’avais pas de moule adapté….pffffffff
    Ce qu’il faut, c’est un moule légèrement plus petit que le kouign amann
  • Faire un tas de sucre avec les 50g prévus pour le façonnage.
    Mettre le carré dedans, et replier les 4 coins vers le milieu.
    Replier les 4 nouveaux coins vers le milieu : vous obtiendrez un rond.
  • Poser dans les moules, et laisser lever 30 à 40 mn dans une pièce chaude.
  • Cuire 20 à 25 mn à 180°, jusqu’à ce que ce soit bien caraméliser et doré (slurp)
    Démouler le plus vite possible, car après…ça colle !

Certains dégustent le Kouign amann tiède, nous l’avons préféré une fois refroidi.
Vous ne pourrez pas préparer la pâte à l’avance, car le sucre fondrait, par contre vous pouvez le cuire la veille, il sera bon le lendemain, et vous pourrez toujours le réchauffer un peu (dans ce cas, chauffez le four, éteignez-le, et mettez votre gâteau 10mn dedans.)

LE VERDICT :
« le fait qui veut » : OK
« le réussit qui peut » : OK !!! Le goût était bien là !!
Et je rajouterais « le fait beau qui est adroit et a des moules adaptés »

***

« Pour votre santé, manger bouger » (mais pas en même temps, c’est impoli et dangereux)

 

Pâte à kouign amann

 

Beurre en carré

 

Pliage de base

 

On donne les tours


Du sucre à la place de la farine

Catastrophe !

Pâton kouign amann

 

IMG_4544

 

Choisir un autre moule

 

Pas le bon moule

 

Sorti du four

Morceau épais de kouign amann

Croute caramelisée de kouign amann

Kouign amann
Le caramel sous le kouign amann
Part de kouign amann
Dernier bout de kouign amann
2 Kouign amann
Dessus et dessous

 

INGREDIENTS

***LA PÂTE***
10 g de beurre
275 g de farine
5 g de sel
5 g de levure de boulanger
16,5 cl d’eau froide

***GARNITURE***
225 g de sucre
225 g de beurre 1/2 sel
+ 50 g de sucre pour le façonnage

Print Friendly, PDF & Email