• 250 g de farine
  • 5 g de sel
  • 110 g d'eau
  • 185 g de beurre
  • 25 g de beurre fondu
Toutes ces années j’ai cru que la pâte feuilletée était compliquée à faire, difficile à réussir…qu’il fallait un genre de formule magique à prononcer pour que ça marche…mais n’importe quoi !!

C’est carrément trop facile !

Ca en perd presque de son charme, un peu comme lorsqu’on découvre les trucs des illusionistes…

Enfin…je dis bien « presque », parce qu’en réalité, j’étais trop fière devant mon mille-feuille, je n’arrêtais pas de le regarder, je le trouvais tellement beau mon feuilletage !

J’aurais voulu ne pas croquer dedans, et le cryogéniser…

Mon émerveillement béat m’a même valu des yeux levés au ciel par mon fils, et un soupir de mr Cooking Mumu…vivement la reprise des cours, pour me retrouver parmi d’autres gens de ma secte des exaltés-de-la-pâtisserie !

Alors pourquoi la pâte feuilletée maison a-t-elle aussi mauvaise réputation ?

Parce que c’est looooooooong à faire…très peu de travail en fait…mais du repos au frigo entre chaque étape.

Impossible donc de dire à 19h00 « tiens je vais faire une tarte à la courgette de Christelle avec une pâte maison ».

Seule solution, en faire à l’avance, et congeler, parce que je ne vous apprendrai rien : c’est meilleur fait maison.

Une fois de plus, je partage ici la recette de mon prof Denis Hauchard. (et si il me lit, il pourra constater que j’ai progressé en déco de 1000 feuilles ;-) )

 

– Entrainement C.A.P. Pâtissier –

LA PÂTE FEUILLETEE

 

  • Dans le robot pétrisseur (ou à la main), mettre la farine, le sel, le beurre fondu et presque toute l’eau.
  • Pétrir sans excès, en ajoutant l’eau restante jusqu’à consistance voulue (homogène et assez dure)
    Attention de ne pas trop pétrir, ça la rendrait élastique.
  • Faire une boule, couper en croix, filmer et mettre au frais pendant 2 heures (allez, un peu moins si vous êtes pressé)
  • Etaler la pâte en carré sur 1 ou 2 cm d’épaisseur (ou rectangle, on va pas chipoter)
    Quand vous farinez le plan de travail pour étaler la pâte aux différentes étapes, faites-le sans excès ;-)
  • Entre 2 feuilles de papier cuisson, taper le beurre avec le rouleau à pâtisserie, de manière à le ramollir et le mettre à bonne température (c’est mon passage préféré !!).
    L’étaler en carré mesurant la moitié de la surface de la pâte.
  • Mettre le carré de beurre au milieu, et replier la pâte par dessus.
  • Egaliser la surface pour la rendre homogène et régulière sur les côtés.
  • Etaler la pâte sur environ 45 cm de longueur (1 ou 2 cm d’épaisseur)
  • Plier en portefeuille, 3 partie égales (voir photo), c’est ce qui s’appelle « donner un tour »
  • Tourner la pâte d’un quart de tour, et recommencer (c’est le 2ème tour)
  • Laisser reposer 30 mn au frigo
  • Donner un 3ème et un 4ème tour
  • Laisser reposer 30 mn au frigo
  • Donner le 5ème tour
  • Retour au frigo

Voilà, votre pâte feuilletée est prête !
Sincèrement, ça vous semble compliqué ?

Si vous souhaitez faire un mille feuilles :

  • Etaler la pâte sur toute la surface de votre plaque de cuisson, et piquez partout avec une fourchette, sinon ça va gonfler !
  • Cuire environ 30 mn à 180°

Désolée par de recette de crème, je n’ai pas été complètement satisfaite de la mousseline réalisée…:-/
Et concernant le décor, il faut aller tellement vite qu’il m’était impossible de faire des photos.

Pour ceux qui me suivent sur facebook, sachez que j’ai fini mes chutes de pâte cuite avec de la pom’ pote pommes / pêches, le tout 20 sec au micro ondes…TROP BON !!

Bon je crois que j’ai à peu près tout dit…des questions ??

 

 

 

 

 

 

montage du 1000 feuilles

 

montage du 1000 feuilles

 

Mille feuilles

 

Pâte feuilletée maison

 

Pâte feuilletée maison

 

Pâte feuilletée maison

 

Pâte feuilletée maison

 

Pâte feuilletée maison

 

Pâte feuilletée maison

 

RAPPEL INGREDIENTS

250 g de farine
5 g de sel
110 g d’eau
185 g de beurre
25 g de beurre fondu

Concours

Print Friendly, PDF & Email