• 2 gousses de vanille
  • 25 cl de lait entier
  • 100 g de jaune d'oeufs (environ 5 jaunes selon taille de l'oeuf)
  • 70 g de sucre
  • 250 g de crème liquide entière
  • 100 g de cassonade.
Ne vous inquiétez pas, si vous n’avez pas d’oeuf de cane, la recette marche très bien avec ceux de poule !

Alors pourquoi j’ai utilisé des oeufs de cane dans ce cas?

Parce que j’ai la chance d’aller à la ruche d’Avignon, où j’ai rencontré Les galinettes de Quitte braille, producteurs d’oeufs bio et frais, et que justement en ce moment, c’est la saison de la cane !

Je n’en avais jamais goûté avant, et Carole (la productrice) m’a tellement intriguée en m’en parlant, qu’il fallait que je les teste, et ce, sous plusieurs formes.

C’est donc ma première recette à la découverte de cet oeuf tout blanc.

Si vous êtes dans le coin d’Avignon, je vous encourage à les tester !

La texture de mes crèmes était fantastique, soyeuse et douce, et le goût parfait…par contre c’est la première fois que je fais des crèmes brûlées, alors je sais pas si la cane y est pour quelque chose :p

Il faudra que je retente avec des poules (holala l’excuse pour en refaire !!!)

(je rédiges cette recette en regardant un reportage sur les paresseux ( l’animal)…mais que c’est mimi quand c’est bébé !!)

 

Crème brûlé

 

Crème brûlée vanille aux oeufs de cane

 

Ingrédients pour 4 ramequins : 2 gousses de vanille, 25 cl de lait entier, 100 g de jaune d’oeufs (environ 5 jaunes selon taille de l’oeuf), 70 g de sucre, 250 g de crème liquide entière, 100 g de cassonade.

  • Fendre les gousses de vanille, déposer les graines, ainsi que les gousses grattées dans le lait.
  • Porter à ébullition, puis laisser refroidir (la vanille va s’infuser)
  • Dans un saladier, mélanger les jaunes et le sucre, sans blanchir le mélange.
  • Ajouter la crème liquide froide dans les oeufs, et mélanger.
  • Enlever les gousses grattées du lait, et l’ajouter au mélange tout en remuant.
  • Verser la préparation dans les ramequins, et cuire 1h15 à 100°
  • Une fois les crèmes refroidies (ou presque, car je l’aime tiède), saupoudrer de cassonade.
  • A l’aide d’un chalumeau, caraméliser le sucre.
    Vous pouvez faire cette étape au four, en position grill. Ca aura l’avantage de réchauffer un peu vos crèmes, mais la caramélisation est moins maitrisée, et ça brûle un peu par endroits.
  • Servir sans attendre.

Voilà une recette hyper simple quand même ! 
Sincèrement, c’était délicieux, et que dire du sucre croustillant contrastant avec le soyeux de la crème….miaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaam !!!

Si vous devez faire les crèmes à l’avance, surtout, mettez la cassonade et caramélisez juste avant de servir, car le sucre fond au frigo, donc impossible de le faire trop tôt :)

Je crois que j’ai tout dit….je réfléchis….(devant un reportage sur la montagne autrichienne maintenant) (moins mignons que les paresseux ces messieurs tout en vert avec des plumes sur le chapeau et leur culotte courte) (tiens ça me donne envie de KIPFERL !!!)

Ah ! J’ai trouvé cette recette sur le livre Pâtisserie ! de Christophe Felder ;)

 

creme-brulee

 

creme-brulee1

 

Crème brûlé

 

 

 

Crème brûlée soyeuse

 

Crème brûlée oeufs de cane

Print Friendly, PDF & Email