Je suis tombée sous le charme d’Arashiyama, lieu-dit situé au nord-ouest de Kyoto…

Après à peine 15 mn de train depuis Kyoto Station, on se retrouve dans un quartier (village ?) super sympa avec ses maisons et ruelles typiques, sa nature et surtout, son originalité !

En effet c’est ici que nous avons pu visiter le temple le plus atypique du séjour, rencontrer des singes dans leur habitat naturel, manger un superbe boeuf wagyu, et nous balader dans une bambouseraie impressionnante.

En arrivant pourtant…l’impression était plus que mitigée…la foule descendant toute au même arrêt, le premier temple et la bambouseraie encombrés de touristes, sans parler de l’artère principale…ce n’était pas gagné.

Et pourtant, il suffit de sortir un tout petit peu des chemins battus pour se retrouver au calme, et bien souvent tout seul.

Au programme et dans l’ordre chronologique :

  • Le Tenryu-ji
  • La banbouseraie
  • Le boeuf Wagyu du restautant Otsuka
  • Iwatayama, la colline aux singes
  • Le temple Adashino Nembutsu-ji et sa bambouseraie pour vous tout seuls !
  • Otagi Nembutsu-ji, le temple le plus original.
  • Balade dans les ruelles désertes

Tenry-ji

Parmi les incontournables d’Arashiyama, il y a le Tenryu-ji, un temple majeur de Kyoto.
Les jardins sont superbes, comme toujours au Japon, mais j’avoue préférer les endroits plus petits, et moins fréquentés.

Nous sommes sortis des jardins par la bambouseraie, c’est énorme, je ne savais même pas que les bambous pouvaient être aussi hauts !!

Arashiyama

 

J’avais repéré sur Tripadvisor un petit resto sympathique (classé n°2 sur Kyoto), proposant du boeuf wagyu à prix abordables, l’Otsuka
Et bien les amis, nous n’avons pas été déçus !!

Cette viande est juste incroyable ! Presque pas besoin de mâcher, elle fond toute seule en bouche….il faut dire qu’elle est tellement grasse :D

C’est juteux, c’est fin, c’est goûteux, c’est….la « meilleure viande que j’ai jamais mangé » a dit ma fille.

Et le cadre du resto est vraiment super sympa.
Nous avons ôté nos chaussures (et ne les laissez pas en vrac comme nous, faut les ranger en ligne !) et glissé nos jambes sous la table, dans un espace prévu à cet effet. Douillet et accueillant.

 

Wagyu beef Otsuka

 

Otsuka

 

Après ce repas mémorable, nous sommes partis éliminer tout ça sur Iwatayama, la colline aux singes.

Je dis bien « éliminer » parce que les singes se trouvent pas en bas…mais au sommet ! …et ça grimpe :D

Et attention à vos têtes en approchant du sommet….nous nous sommes pris des glands !

J’ai d’abord pensé à Totoro qui se cachait peut-être quelque part, puis je me suis souvenue que les singes étaient chez eux, et qu’ils adoraient faire les fadas dans les arbres :p

Une fois en haut, vous pourrez constater que ce ne sont pas les singes qui sont en cage…mais les hommes :) afin de s’amuser à les nourrir.
Sinon on peut se balader au milieu des nombreux animaux en liberté.

Et pour ne rien gâcher, une vue incroyable sur Kyoto s’offre à vous !

Singes d'Arashiyama Iwatayama Kyoto

 

En bas de la colline, nous avons décidé de prendre un taxi pour nous conduire au temple Otagi nembutsu-ji

Le taxi n’ayant compris de mon japonais que « nembutsu-ji », il nous a lâchés au Adashino Nembutsu-ji….

Le côté positif : nous avons découvert dans ce temple déserté de touristes une bambouseraie aussi belle que celle visité ce matin, la foule en moins ! Le reste de la visite valait également le coup d’oeil.

Le côté moins cool : il a fallu continuer à pieds, pendant 20 mn sur une route en pente dans le mauvais sens, déjà bien fatigués en cette fin de journée, pour visiter le temple Otagi…ça râlait sévère dans les rangs ! …l’ado, mais également le papa, sa fille sur les épaules.
M’en fous j’ai rien écouté, on y est allés quand même !!!

Adashino Nembutsu-ji

 

Nous voici donc en route pour la dernière visite de la journée, à laquelle je tenais beaucoup : l’ Otagi Nembutsu-ji

Comme vous allez le constater sur les photos, c’est un endroit complètement atypique, rempli d’une foule de statuettes plus rigolotes les unes que les autres !

Selon wikipedia, il s’agit de statues Rakan, données en 1981 en l’honneur de la rénovation du temple et pour la plupart sculptées par des amateurs.

La visite valait bien tous les efforts pour y arriver, on a adoré cet endroit, et une fois de plus, nous y étions seuls !

AH j’allais oublier ! On a vu un truc de fou dans l’eau qui ruisselait : un CRABE !!

C’est possible, ça ? Une crabe d’eau douce ??

 

Otagi nembutsu-ji statues

 

8

 

Statues Otagi nembutsu-ji

 

Nous avons fini notre journée en retournant à la gare à pieds…une petite trotte quand même (avec une pente dans le bon sens, ouf !), mais dans des ruelles absolument charmantes et typiques.
Par contre toutes les boutiques d’artisanat étaient fermées…nous avons passé beaucoup de temps à observer les statues :)

Arrivés à la gare de Kyoto, nous avons acheté quelques bentos pour notre repas du soir à l’auberge, un régal comme d’habitude !

La prochaine fois, je vous emmène à Osaka !

Pour voir notre itinéraire complet, c’est par ici !

DSC_1507

 

Dans Arashiyama

 

Arashiyama

 

Arashiyama (2)

 

Bentos Kyoto

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email