• 8 cl d'eau
  • 10 cl de lait entier
  • 1 pincée de sel
  • 4 g de sucre
  • 75 g beurre
  • 100 g farine
  • 3 oeufs
  • Huile de friture
  • Sucre ou sucre glace
Alors là, avec un nom pareil, je suis sûre que vous attendez de moi 2 ou 3 blagounettes douteuses, pas vrai ?

Et bien non ! Je vais vous prendre à contreprout, et m’abstenir de tout commentaire….

Avouez quand même que c’est plutôt tentant
Je me mordille les bouts des doigts pour ne pas qu’ils se laissent aller sur le clavier…
Mais peut-être pensez-vous encore que Cooking Mumu est une personne classe et distinguée  et j’aimerais laisser planer ce doute encore quelques temps….:-D

Ceci dit on l’a échappé belle, selon wikipédia, ce beignet est également appelé « pet de putain », ou « pet de vieille » selon les régions…alors autant le pet de nonne, ok, c’est rigolo…mais de vieille ?!? WTF ?? C’est pas très vendeur…!

Revenons à nos beignets, difficile de trouver un transit, euh, je veux dire une transition, pour vous dire que la recette me vient d’une copine, pâtissière à « LA POMME DE ROAIX », à Roaix donc, dans le 84.
Si vous allez la voir, dîtes-lui bonjour de ma part (et celui qui osera lui demander des pets de vieille aura toute ma sympathie !) :-D

 

Interieur pet de nonne

 

LES PETS DE NONNES

Ma copine pâtissière m’a décrit la recette ainsi : c’est une pâte à chou avec un peu plus d’oeuf.
Je rajoute la touche indiquée par Chef Simon : une pâte à chou que l’on ne dessèche pas.
Donc voici ce que ça donne :

Ingrédients : 8 cl d’eau, 10 cl de lait entier, 1 pincée de sel, 4 g de sucre, 75 g beurre, 100 g farine, 3 oeufs, Huile de friture, Sucre ou sucre glace

  • Dans une casserole, faire bouillr le lait, l’eau, beurre, sucre et sel
  • Une fois tout bien fondu, ajouter la farine tamisée en une seule fois, hors du feu.
  • Remuer comme un fada, jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Dans le robot avec la feuille (ou avec une spatule rigide), commencer à brasser la pâte si elle est trop chaude, et ajouter les oeufs un par un.
    La pâte est prête lorsqu’elle forme un bec de canard quand vous relevez la feuille (ou spatule) (voir photo)
  • Faire chauffer l’huile de friture à 170-180°, donc pas trop chaud.
  • A l’aide d’une cuillère, prenez un peu de pâte, et poussez-la dans l’huile avec une seconde cuillère.
    Recommencer tant qu’il y a de la place (sachant que ça va gonfler)
  • Là vous vous direz « purée j’ai tout rater c’est quoi ces trucs qui ressemblent pas à des pets ?
    Puis vous verrez la magie opérer : ça gonfle et prend la forme d’une boule !
  • Laisser bien dorer, car l’intérieur est long à cuire.
  • Poser sur du papier absorbant, puis tremper dans le sucre semoule ou glace selon vos goûts.

Suite aux conseils de mon professeur de techno pâtisserie, la prochaine fois, je m’aiderai d’une poche à douille lisse pour aller plus vite, et faire des boules encore plus jolies !
Je vous montrerai le geste à faire, un jour…
Il m’a également dit que l’on pouvait congeler en forme de boule (mais dans quel moule ???) et ensuite il ne reste plus qu’à les plonger dans l’huile…ça peut être pratique ;-)

 

Pâte et bec de canard

 

Cuisson

 

Sucre sur pets de nonnes

 

Pet foireux

 

Assiette de pets de nonne

 

Pet de nonne sucré

 

Dans le pet de nonne

 

Print Friendly, PDF & Email