Bon alors…on la continue cette balade au Japon, et à Kyoto ?

Je n’en suis qu’au 2ème jour du voyage, à ce rythme, je vais vous faire voyager toute l’année :p

Aujourd’hui donc, nous attaquons d’un pied ferme et réveillé (depuis 5h00 du mat pour certains) notre découverte de Kyoto.

L’avantage à être logé près de la gare , c’est qu’il est très facile de démarrer sa journée sans perdre trop de temps à chercher son bus.

La gare routière est très bien organisée, les destinations touristiques sont indiquées clairement devant les arrêts de bus, et le pass à 500 yens (4 euros) la journée est vendu dans des distributeurs automatiques (sauf la carte enfant, vendue moitié prix, à acheter à l’office de la gare routière).

Au programme de cette 2ème journée :

  • Ginkaku-ji, ou Le Pavillon d’Argent
  • Le chemin des Philosophes
  • Nanzen-ji
  • Shijo Dori
  • Pontocho
  • Gion

Nous décidons de partir en direction du Pavillon d’argent, 42 mn de trajet avec le bus n°17.

Derrière ma fille et moi dans le bus se trouve un petit groupe de collégiens (que des garçons, tous habillés pareil) allant au même endroit que nous.
Je tente de poser 2/3 questions sur le fonctionnement du bus, mais c’est peine perdue, aucun ne parle anglais …ce qui ne nous empêchera pas de bavarder avec des bruits, des mimes, des grimaces, quelques mots d’anglais tout de même …et beaucoup de rires !

Ce joli moment égaye le début de ma journée !
J’avais lu que le contact avec les japonais était difficile, mais non, il suffit de faire le premier pas et tout roule !

Les 6 garçons semblent être tous tombés amoureux de ma fille « Kawaiiiii » :)

Sur la route, on a croisé une zone de travaux publics, et j’ai adoré leurs barrières de sécurité, je veux les mêmes en France !!

Travaux Kyoto

Nous arrivons à destination, pour visiter notre premier temple en mode « réveillé » : le pavillon d’argent.

J’ai eu un gros coup de coeur pour cet endroit, les jardins sont tout simplement splendides.
Peut-être est-ce l’effet « première fois », peut-être aussi (surement) le calme qui y régnait…il y avait si peu de monde que nous étions souvent seuls, à entendre les oiseaux et l’eau qui ruisselle un peu partout…Magique !

 

Au Pavillon d'argent

 

Pavillon d'argent Ginkaku-ji

 

Nous repartons en direction du temple suivant, en marchant le long du chemin des philosophes.
Il s’agit d’une très jolie promenade le long d’un canal bordé de cerisiers. J’imagine à quel point ce doit être joli pendant la floraison !
Nous ne croisons presque personne, l’avantage de la hors saison ;) mais du coup les petits cafés et restaurants du parcours sont tous fermés…et les ventres commencent à crier famine…tandis que les cailloux, eux, sont déjà à passés à table :p

 

Chemin des philosophes

Sur le chemin de la philosophie

 

Nous arrivons au Nanzen-ji, mais il faut vite trouver de quoi manger sinon je les perds tous !
Cette famille devient dangereuse dans ces moments-là…:p

Hop, on sort de la zone touristique, et je ne sais comment je fais pour repérer, de loin, un coin d’enseigne…mon instinct de gourmande certainement !

Et là…la pépite ! 

Un petit restaurant tenu par une vielle dame et sa fille certainement…un moine bouddhiste qui mange à une table, un homme seul à une autre, un calme étonnant, et des sourires qui nous font vite comprendre que nous sommes au bon endroit.

Tout était parfait, dépaysant, atypique, familial, chaleureux…et tellement bon !
Pour ceux que ça intéresse, le resto était à peu près là : https://goo.gl/S5Vvop

 

Restaurant Kyoto

 

Le ventre merveilleusement plein, nous abordons le Nanzen-ji, complexe de temples et jardins.

Avant d’y accéder, nous entrons dans un superbe édifice tout en bois, la porte Sanmon. Nous ôtons nos chaussures, et « escaladons » des escaliers hypers raides !!
Les photos à l’intérieur, sont interdites, comme toujours dans les temples, mais la vue d’en haut est splendide !

 

Porte Sanmon

 

La curiosité au Nanzen-ji, c’est le mini pont du gard :p, oui oui, un aqueduc à la romaine, construit en 1890…étonnant !

Nous tombons, une fois de plus, sous le charme des jardins, superbes, et complètement différents de ceux de ce matin.

 

DSC_1270

Jardin Nanzen ji

Après la visite du Nanzen-ji, nous marchons encore, cherchant comment repartir, et tombons sur le « Keage incline », chemin de fer désaffecté, devenu lieu de promenade…encore un superbe endroit à découvrir, mais la nuit n’est pas loin (elle tombe à 17h00 en octobre) et nous décidons d’aller faire quelques boutiques en ville, à Shijo Dori.

Keage incline

Le couché de soleil à 17h00, c’est super pratique quand on voyage avec des enfants.
Ca nous permet de voir les ruelles de Kyoto de nuit, éclairées par les lanternes des restaurants, sans nous coucher trop tard !

Et voir Pontocho et Gion la nuit….c’est incontournable !

Gion, c’est le quartier des geishas, et j’en ai croisé une ! Mais la dame a été tellement rapide que je n’ai même pas eu le temps de la montrer à ma famille….

Rue Gion

Gion (2)

Gion

Restaurant Gion

Le dernier repas de la journée sera pris au Chao Chao Gyoza, adresse super sympa !

On nous a placés au comptoir, face aux cuisiniers, ambiance garantie !

Gyoza

 

Dans le prochain billet…je vous emmène à Arashiyama !

 

Print Friendly, PDF & Email